Category Archives: En français

Espaces genrés des drogues

Parcours dans l’intimité, la fête et la réduction des risques

Nous sommes ravies d’annoncer la publication de l’ouvrage “Espaces genrés des drogues. Parcours dans l’intimité, la fête et la réduction des risques“, issu de nos échanges et réflexions au sein de la série de journées d’études Drogue, Genre, Ville.

Espaces genrés des drogues

Coordonné par Mélina Germes, Jenny Künkel, Emmanuel Langois, Sarah Perrin, Roxane Scavo, l’ouvrage rassemble les contributions suivantes :

  • Anne Coppel : Histoire des usagères de drogues et réduction des risques face au stigmate
  • Florent Schmitt : L’accès des femmes aux Caarud : une discrimination négative indirecte
  • Maïa Neff : Les maternités acceptables en centre de soins aux addictions
  • Sarah Perrin : Couples et drogues. L’influence des drogues sur le choix du partenaire, les dynamiques conjugales et les séparations
  • Emily Nicholls : Genre, alcool et quartiers « chauds » dans le monde de la nuit mainstream à Newcastle (Royaume-Uni)
  • Roxane Scavo : Le genre des pratiques festives de centre-ville à Bordeaux, entre espaces de plaisir et de maîtrise de soi
  • Jenny Künkel : Gouverner les drogues et la sexualité dans les lieux festifs féministes alternatifs en Allemagne
  • Solenn Real Molina : Usages de drogues et personnes queer dans les espaces
  • urbains : quelles approches pour une recherche critique

Vous pourrez échanger avec les auteur-ices lors de rencontres :

  • Mardi 14 juin à 19h, à la librairie associative « Transit » à Marseille

  • Dates à venir à Lyon et Paris

Pour être informé-es, inscrivez-vous à https://listes.services.cnrs.fr/wws/info/news_drogues_genres_villes

Comment habitent les sujets marginalisés ?

Mélina Germes et Roxane Scavo, « Comment habitent les sujets marginalisés ?  », EspacesTemps.net, Travaux, 2021. URL : https://www.espacestemps.net/articles/comment-habitent-les-sujets-marginalises/ ; DOI : https://doi.org/10.26151/espacestemps.net-qyp3-e897

Cet article interroge les manières dont les usagers et usagères de drogue marginalisées fréquentant des lieux d’accueil à bas seuil habitent l’espace urbain dans deux villes : Bordeaux et Berlin. Grâce à une approche de géographie sociale enrichie de sociologie des émotions et de méthodes de cartographie critique, nous avons mené des entretiens de cartographie émotionnelle, rendus sous forme de collages cartographiques. La topographie de l’habiter de chaque ville est présentée, de même que la construction permanente de « chez-soi », ainsi que les relations avec les autres, entre (entr)aide et entrave. Les enquêtes montrent comment les usagers et usagères de drogue marginalisées habitent la ville dans l’adversité.

L’insertion délicate des dispositifs d’accompagnement des usagers de drogue précaires dans le tissu urbain bordelais

Cecilia Comelli, « L’insertion délicate des dispositifs d’accompagnement des usagers de drogue précaires dans le tissu urbain bordelais », Espace populations sociétés [En ligne], 2021/2-3 | 2021, mis en ligne le 19 octobre 202&. URL : http://journals.openedition.org/eps/11749 ; DOI : https://doi.org/10.4000/eps.11749

L’usage de drogue est considéré comme un « problème social » que les États tentent de réguler par des politiques plus ou moins permissives. La France est dans un modèle plutôt prohibitionniste qui dispose d’un versant répressif et d’un versant sanitaire et social. Ce second versant propose d’accompagner les usagers de drogues par le biais de structures médico-sociales (CSAPA et CAARUD) qui se déploient sur le territoire. Nous étudions ici l’insertion de ces dispositifs dans le tissu urbain bordelais qui connaît une politique de rénovation depuis une vingtaine d’années. Cette évolution est en partie responsable des tensions qu’il peut y avoir entre la ville solidaire des usagers précaires et l’hostilité à leur égard qui se manifeste en réaction à l’implantation des centres d’accueil et d’accompagnement.

Le traitement médiatique des drogues dans la presse quotidienne française (2013-2018)

Cécilia Comelli, Grégoire Le Campion et Marie Jauffret-Roustide, « Le traitement médiatique des drogues dans la presse quotidienne française (2013-2018) », EchoGéo [En ligne], 57 | 2021, mis en ligne le 15 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/echogeo/22277

Les médias sont devenus des objets d’étude et des outils de plus en plus utilisés en sciences sociales. Les discours véhiculés par ces derniers participent à façonner les représentations sociales, les représentations spatiales et les imaginaires géographiques. Cet article a une double ambition : il s’agit, d’une part, de présenter un outil et une méthode d’analyse de la presse en des termes accessibles à des non spécialistes de l’analyse textuelle et, d’autre part, de présenter les résultats obtenus grâce à cette méthode à la question : quels traitements thématiques et spatiaux des drogues dans la presse quotidienne française ? Nous avons ainsi cherché à savoir quels sont les angles thématiques choisis par les journaux et quelle(s) géographie(s) des drogues est repérable à partir de ce traitement médiatique. Ces deux entrées nous renseignent sur le contexte politique et sur les représentations véhiculées par et autour de cet objet d’étude sensible que sont les drogues.

 

VIDEO – COVID et usagèr.e.s de drogue à Bordeaux: interview d’Olivier Capdeboscq, La Case (06/05/2021)

Interview d’Olivier Capdeboscq, coordinateur de La Case à Bordeaux, structure de réduction des risques et d’accueil des usagèr.e.s de drogue, à propos des enjeux liés au COVID. L’interview aborde les questions liées à l’hébergement, l’espace public, la santé, la réduction des risques et évoque le projet d’ouverture d’une salle de consommation. Interview par Roxane Scavo et Mélina Germes. Co-organisé par Jenny Künkel.

Video with edited english subtitles.

Interview with Olivier Capdeboscq, coordinator of Bordeaux drug support and risk reduction facility La Case, about issues linked to Covid. This interview covers subjects including housing, public space, health, risk reduction and the project of a drug consumption room in the city. Interview by Roxane Scavo and Mélina Germes. Co-organised by Jenny Künkel.

21.01.2021 – “Les genres des politiques urbaines de la drogue”

Dans le cadre des Journées « Drogues, Genres, Villes » organisées à Bordeaux (Laboratoires PASSAGES et Centre Emile Durkheim, Projets DRUSEC et GONACI), nous lançons la deuxième journée « Les genres des politiques urbaines de la drogue » en visioconférence, le 21 janvier 2020.

Continue reading

VIDEO – “Alcool et drogue dans les relations affectives ou sexuelles : transactions, consentements, zones grises ?”

1re des Journées Drogues, Genre, ville : “Sex, Drugs and the City”

Cette conférence est l’occasion d’aborder le rôle de la consommation de psychotropes dans la sexualité, et de questionner la façon dont les espaces urbains (des espaces domestiques – de l’intimité du couple à la fête privée ; aux espaces de sociabilité nocturne) sont impliqués et transformés par ces pratiques.


URL: https://www.youtube.com/watch?v=j8G6IjP4ebY

Sarah Perrin (CED) : Couple et drogues. Influences mutuelles du couple, des rapports de genre et des ventes, usages et achats de substances illicites.
Alexia Boucherie (CED) : L’usage de drogues comme amplificateur des “zones grises” dans le consentement sexuel ? Éléments de réflexions sur la sexualité de jeunes français-e-s dans le contexte de festivités privées
Laurent Gaissad (EVCAU, SASHA) : Du circuit festif au chemsex : médicalisation et confinement de la sexualité gay.

Modération : Mélina Germes
Organisation : Mélina Germes, Jenny Künkel, Emmanuel Langlois, Sarah Perrin et Roxane Scavo – Projets Governing the Narcotic City (www.narcotic.city) et DRUSEC (www.drusec.hypotheses.org). Laboratoires PASSAGES et CED.
Captation et montage: Association Raffut, Bordeaux.

22.10.2020 -“Sex, Drugs and the City” à Bordeaux

La première des Journées “Drogues, Genres, Villes” aura lieu le 22 octobre 2020 à Pessac et Bordeaux. Attention : jauge limitée dans l’après-midi et évènement du soir annulé (cf. ci-dessous)

Cette journée est l’occasion d’aborder le rôle de la consommation de psychotropes dans la sexualité, et de questionner la façon dont les espaces urbains (des espaces domestiques – de l’intimité du couple à la fête privée ; aux espaces de sociabilité nocturne) sont impliqués et transformés par ces pratiques.

Continue reading

La ville vécue des usagè.re.s de drogue marginalisés à Bordeaux

Dans ce billet de blog, je vous présente les premiers résultats issus de neuf cartographies émotionnelles réalisées auprès de consommateur/ices de drogues marginalisé.e.s rencontrés au CAARUD de La Case à Bordeaux. Les entretiens semi-directifs d’une heure en moyenne ont été menés par Roxane Scavo avec sept hommes et deux femmes qui ont dessiné des cartes mentales de leur espace de vie et émotions associées à ces lieux.

Suite à ces entretiens et à leur analyse nous avons réalisé un collage de citations des cartes dessinées et des transcriptions d’entretiens. Ce collage, préservant l’anonymat, présente une visualisation d’ensemble des vécus urbains des usagè.re.s de drogues marginalisés à Bordeaux et des émotions associées aux lieux habités, fréquentés, aux pratiques et usages de la ville, aux acteurs rencontrés et aux trajectoires.

La ville vécue des usagèr.e.s de la CASE à Bordeaux
Collage : Roxane Scavo et Mélina Germes

Continue reading

La cartographie émotionnelle: un outil pour le milieu de la prévention, de la réduction des risques et du soin ?

Le premier objectif du projet DRUSEC est de produire des connaissances sur les politiques urbaines de la drogue, les représentations spatiales, les savoirs spatiaux et leurs enjeux. Le deuxième objectif est de faire bénéficier les professionnels de la réduction des risques, du soin et de la prévention, de la recherche méthodologique qui a eu lieu dans le projet. Ce billet de blog présente le travail mené au sein du projet DRUSEC par Roxane Scavo et Mélina Germes avec des professionnels de la réduction des risques, de la prévention des conduites à risques et du soin lié aux addictions de Bordeaux et de La Rochelle. Continue reading

AAP: Les genres des politiques urbaines de la drogue (21/01/21)

Dans le cadre des Journées « Drogues, Genres, Villes » organisées à Bordeaux (Laboratoires PASSAGES et Centre Emile Durkheim, Projets DRUSEC et GONACI), nous lançons un Appel à Communications sur la deuxième thématique « Les genres des politiques urbaines de la drogue ».

Voir le programme : https://drusec.hypotheses.org/1817
Continue reading

Journées “Drogues, Genres, Villes” à Bordeaux (2020-2021)

Organisé par : Ella Bordai, Mélina Germes, Jenny Künkel, Emmanuel Langlois, Sarah Perrin et Roxane Scavo (CNRS PASSAGES, Centre Emile Durkheim, Université Populaire de Bordeaux)

Financement : Projets DRUSEC et GONACI

S’abonner aux informations sur les évènements, vidéos et publications :
https://listes.services.cnrs.fr/wws/info/news_drogues_genres_villes

Dans l’espace urbain, ce que l’on considère être le problème de la drogue fait la plupart du temps implicitement référence à des pratiques masculines de consommation. Les discours dominants, la répression, la prévention et la réduction des risques ciblent en majorité des consommateurs masculins, établissant une binarité de genres et des rôles genrés très précis. Face à la déviance masculine de la consommation de drogue, on attribue aux femmes plusieurs rôles stéréotypés : la victime vulnérable d’hommes intoxiqués, la mère consommatrice irresponsable, celle de la travailleuse du sexe dépendante, ou la vertueuse abstinente. Les consommations féminines peut-être moins visibles, existent néanmoins et sont très diverses. Cette discrétion fait qu’il est plus difficile pour dispositifs d’aide de les atteindre et que donc elles en bénéficient peu.

Une lecture des questions liées à la drogue en termes de genre est nécessaire – et cela sans s’arrêter à la binarité homme/femme ni au contexte hétéronormé. Comment les pratiques urbaines – de consommation de substances, festive ou non, de réduction des risques, de politiques urbaines – sont-elles genrées ? Au cours de cette série d’évènements, nous allons questionner les constructions de genre autour de la consommation de drogue en ville.

  • Un premier évènement, le 22 octobre 2020, « Sex, Drugs and the City » (le sexe, la drogue et la ville) s’intéressera au rôle que joue la consommation de drogue dans nos sexualités et à la géographie urbaine qu’il façonne.
  • Un deuxième évènement le 21 janvier 2021 « Les genres des politiques urbaines de la drogue » interrogera la façon dont différentes politiques urbaines en France, de la réduction des risques à la sécurité, reproduisent les catégories de genre.
  • Un troisième évènement international aura lieu le 17 mai 2021 « Drugs in Party Spaces & Gender » en ligne et en anglais.

Cette série d’évènements associera recherches universitaires et éducation populaire, en partenariat avec l’Université Populaire de Bordeaux, les projets de recherche DRUSEC et GONACI.

REPORTE – Journée DRUSEC à Bordeaux – Géographies et sociologies de la drogue : entre politiques et vécus urbains

Lundi 16.03.2020
Salle des Stages
Maison des Suds, 12 Esplanade des Antilles
Pessac

Cette demi-journée sera consacrée à l’exposition des travaux qui ont eu lieu au sein du projet DRUSEC, avec une invitée, Sarah Perrin (Doctorante CED). Nous aurons l’occasion d’y aborder méthodes quantitatives et qualitatives, les contextes festifs urbains et festivaliers, la question des scènes ouvertes et des politiques de réduction des risques et de prévention, ainsi que des questions liées au genre. Il y sera question de terrains en France et en Allemagne. Nous évoquerons aussi les différentes modalités d’intervention : transfert de méthodes vers le milieu professionnel, intervention dans le débat politique à Berlin.

Programme :

Continue reading

Drogue et sécurité à Bordeaux : des mesures à destination des résidents et des consommateurs

Introduction

Dans le cadre du projet, nous sommes partis du constat que la drogue et l’alcool sont construits comme des enjeux de sécurité. Nous considérons ce terme de sécurité comme polysémique. En effet, il recouvre à la fois une idéologie néolibérale à l’œuvre dans les processus de revitalisation des villes que les élus cherchent à aseptiser et à rendre inoffensives (R. Sennett, 2009), les risques sanitaires qui peuvent être engendrés par la consommation de produits psychoactifs et enfin, la vulnérabilité des usagers de drogues les plus précaires. Avec Elora Fahlke, nous avons décidé d’étudier sur nos terrains d’enquête que sont La Rochelle et Bordeaux, les différentes mesures sécuritaires mises en place dans le cadre des politiques de la ville liées à l’usage de drogues ou ayant un impact sur les consommateurs. Continue reading

Nos cas d’étude

Le projet DRUSEC compare les mesures mises en place dans des villes en France (Bordeaux, La Rochelle ) et en Allemagne (Berlin, Francfort, Nuremberg, Munich, Hambourg)

Echec de l’approche sécuritaire

Depuis les années 1970 en Europe, les politiques publiques ont fait un enjeu de sécurité de la consommation des drogues illégales dans l’espace public. Au nom du sentiment d’insécurité des résidents, les polices ont été chargées d’évincer les consommateurs et consommatrices. Les scènes ouvertes de la consommation se sont déplacées dans les quartiers voisins, et suite à la répression, les conditions sanitaires sont devenues pires, entraînant contaminations, morts et posant un vrai problème de santé publique. Les résidents ne sont rassurés qu’à court terme et dans un seul quartier.

Une sécurité durable par la réduction des risques

La sécurité urbaine peut être durablement améliorée seulement en prenant en compte les difficultés d’addiction, liées au logement, au travail, à l’accès au soin. Evictions et criminalisations renforcent la précarité au sein des scènes ouvertes. Dans les pays comme l’Allemagne (Hesse, Berlin) où la réduction des risques est la plus poussée, avec de nombreuses salles de consommation, police et travailleurs sociaux collaborent étroitement et en harmonie – contrairement à ce que nous avons observé en France.

Téléchargez le poster (PDF)