Journées “Drogues, Genres, Villes” à Bordeaux (2020-2021)

Organisé par : Ella Bordai, Mélina Germes, Jenny Künkel, Emmanuel Langlois, Sarah Perrin et Roxane Scavo (CNRS PASSAGES, Centre Emile Durkheim, Université Populaire de Bordeaux)

Financement : Projets DRUSEC et GONACI

Dans l’espace urbain, ce que l’on considère être le problème de la drogue fait la plupart du temps implicitement référence à des pratiques masculines de consommation. Les discours dominants, la répression, la prévention et la réduction des risques ciblent en majorité des consommateurs masculins, établissant une binarité de genres et des rôles genrés très précis. Face à la déviance masculine de la consommation de drogue, on attribue aux femmes plusieurs rôles stéréotypés : la victime vulnérable d’hommes intoxiqués, la mère consommatrice irresponsable, celle de la travailleuse du sexe dépendante, ou la vertueuse abstinente. Les consommations féminines peut-être moins visibles, existent néanmoins et sont très diverses. Cette discrétion fait qu’il est plus difficile pour dispositifs d’aide de les atteindre et que donc elles en bénéficient peu.

Une lecture des questions liées à la drogue en termes de genre est nécessaire – et cela sans s’arrêter à la binarité homme/femme ni au contexte hétéronormé. Comment les pratiques urbaines – de consommation de substances, festive ou non, de réduction des risques, de politiques urbaines – sont-elles genrées ? Au cours de cette série d’évènements, nous allons questionner les constructions de genre autour de la consommation de drogue en ville. Un premier évènement, le 22 octobre 2020, « Sex, Drugs and the City » (le sexe, la drogue et la ville) s’intéressera au rôle que joue la consommation de drogue dans nos sexualités et à la géographie urbaine qu’il façonne. Un deuxième évènement fin janvier 2021 « Les genres des politiques urbaines de la drogue » (voir ici l’appel à participation) interrogera la façon dont différentes politiques urbaines en France, de la réduction des risques à la sécurité, reproduisent les catégories de genre. Un troisième évènement qui aura lieu en anglais en avril 2021 s’intéressera aux drogues festives « Festive drugs: gender, mobilities and spaces » en Europe.

Cette série d’évènements associera recherches universitaires et éducation populaire, en partenariat avec l’Université Populaire de Bordeaux, les projets de recherche DRUSEC et GONACI.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.